Soins de podiatrie offerts à la clinique

Orthèses plantaires sur mesure

Les orthèses plantaires sur mesure sont une modalité de traitement conçue spécifiquement pour vos pieds et votre problème. Elles seront prescrites et fabriquées suite à un examen biomécanique complet. Le podiatre établira un diagnostic précis en tenant compte de vos symptômes, de votre posture et de votre démarche. Un moulage 3D de vos pieds sera effectué afin de pouvoir enclencher le traitement.

La prescription est faite par le podiatre, donc vous n’avez pas besoin de prescription ni de référence médicale. Les suivis se font également avec votre podiatre. Jusqu’à ce jour, seul les podiatres et les médecins peuvent poser un diagnostic et prescrire les orthèses plantaires.

D’autres traitements pourraient vous être suggérés, comme par exemple : changement de chaussure, programme d’exercice, tapping, prescription d’anti-inflammatoire, infiltration de cortisone, laser thérapeutique, etc…

Traitement :

Plusieurs types d’orthèses sont disponibles à la Clinique. La liste suivante est à titre d’exemple d’orthèses plantaires pouvant vous êtres recommandées.

  • Orthèses fonctionnelles en polypropylène : courtes, pouvant s’accommoder dans la plupart des chaussures, ce sont les plus polyvalentes et très durables.
  • Orthèses pleine longueur : remplaces les fausses semelles, idéales dans les espadrilles ou botte de travail.
  • Orthèses pour sportif : visant à améliorer les performances et conçues avec des matériaux spécifiques à votre sport et vos chaussures.
  • Orthèses accommodatives : la plupart du temps pour les pieds hyperalgiques, pour les patients diabétiques ou pour les gens souffrant d’arthrite inflammatoire. (polyarthrite rhumatoide)

Examen biomécanique ou évaluation orthopédique

L’examen biomécanique complet mène le podiatre à poser un diagnostic précis de votre problème. L’évaluation peut être effectuée chez une clientèle de tous les âges. Plus précisément, le podiatre évalue le mouvement de vos articulations, la flexibilité de vos muscles, la position de vos pieds, la position de vos genoux ainsi que votre posture et proprioception générale. L’évaluation comprend une portion statique (sans mouvement) et une portion dynamique (dans le mouvement). Le podiatre évalue également votre démarche et si besoin le mouvement spécifique à votre sport.

Traitement :

Suite à cet examen le podiatre vous suggérera le traitement approprié à votre condition. Voici quelques exemples de traitements : Tapping, laser thérapeutique, orthèses plantaires, chaussures adéquates, plan de réadaptation (plan d’exercice), etc…

Bandage thérapeutique

Il existe plusieurs types de bandage thérapeutique. Le podiatre vous suggérera le bandage approprié à votre condition. Voici quelques objectifs recherchés:

  • Réduire le mouvement d’une articulation (diminution ou restriction de l’amplitude de mouvement)
  • Diminuer la tension d’un muscle
  • Aider un muscle à se renforcir
  • Diminuer l’étirement d’un ligament, muscle ou tendon

Traitement :

Bandage athlétique / classique : fait à partir d’un bandage inélastique, donc permet de mieux immobiliser.

Bandage neuroproprioceptif : fait à partir d’un bandage élastique, permet un mouvement, donc moins rigide.

Laser thérapeutique

Le laser thérapeutique disponible à la Clinique est celui qui permet de diminuer l’inflammation et aider la guérison des blessures musculosquelettiques. Il est souvent considéré comme alternative pour les endroits contre indiquées aux infiltrations de cortisone. Le laser peut être appliqué autant sur une blessure aigue que chronique, c’est-à-dire une nouvelle ou une ancienne blessure.

Le but principal du traitement est de réactiver la circulation (sanguine et lymphatique) au site de la blessure afin d’apporter l’oxygène et les nutriments nécessaires à la guérison et d’évacuer les déchets ou toxines.

Traitement :

Le laser thérapeutique peut aider plusieurs problèmes, voici quelques exemples :

  • Tendinopathie (tendinite d’Achille)
  • Bursite
  • Fasciite plantaire
  • Névrome
  • Métatarsalgie
  • Douleurs arthritiques
  • Entorse de cheville

Fasciite plantaire / Épine de Lenoir

La fasciite plantaire ou le syndrome de l’épine de Lenoir se caractérise principalement par une douleur sous le talon. La douleur se fait ressentir surtout en se levant du lit le matin, après une période de repos ou bien encore pire en fin de journée. La douleur est causée par une inflammation du fascia plantaire (le fascia s’attache sur le talon et se prolonge jusqu’aux orteils).

Voici les causes les plus communes :

  • Biomécanique anormale (pieds plats ou pieds creux)
  • Chaussures inadéquates
  • Augmentation excessive d’activités physiques
  • Arthrite

Traitement :

Suite à cet examen le podiatre vous suggérera le traitement approprié à votre condition. Voici quelques exemples de traitements : Tapping, laser thérapeutique, orthèses plantaires, chaussures adéquates, plan de réadaptation (plan d’exercice), etc…

Verrues plantaires

La verrue plantaire est une excroissance au niveau de la peau et est causée par le virus du papillome humain. Parfois elle peut être douloureuse, parfois asymptomatique. Souvent il peut avoir des petits points noirs à l’intérieur de la lésion. Il est important de savoir que cette condition est contagieuse et peut être transmit par contact direct ou indirect. La transpiration excessive est une cause de la difficulté de traitement. Il est important de consulter un podiatre, car il arrive fréquemment de confondre une verrue plantaire avec un cor ou un corps étranger et dans ce cas les traitements ne seront pas les mêmes.

Traitement :

Les traitements utilisés à la Clinique sont des agents caustiques (acide), vésicatoire et antinéoplasiques (par injection). Le podiatre vous expliquera les avantages et désavantages de chaque traitement et vous proposera la meilleure alternative pour vous. L’âge du patient, la durée de la présence de la verrue ainsi que le nombre de lésions seront des critères pris en compte pour le choix de traitement. L’azote liquide n’est pas une alternative offerte à la Clinique.

Ongle incarné

Un ongle incarné se définit comme étant une condition douloureuse dans laquelle l’ongle pénètre dans la peau. Un ongle incarné peut se retrouver sur un seul côté ou sur les deux côtés de l’ongle. Il peut s’en suivre une inflammation de la peau, une excroissance de tissu de granulation (granulome = boule de chair rouge qui saigne facilement) ou bien encore une infection. Voici les causes les plus courantes menant à un ongle incarné :

  • Ongle en pince (volute)
  • Ongle épais
  • Mauvaise coupe d’ongle

Traitement :

Tout d’abord, en attendant votre rendez-vous, vous pouvez faire tremper votre orteil douloureux dans un mélange d’eau(4L) et de sel d’Epsom(2c.à table). Lors de votre consultation le podiatre pourra évaluer votre condition et vous suggérer l’option de traitement idéal. Le but principal des traitements est de d’enlever la portion d’ongle qui entre dans la peau. Le podiatre possède la technique et les instruments nécessaires pour traiter ce problème. De plus, le podiatre vous conseillera quant à la bonne façon de couper vos ongles. Il existe principalement deux catégories de traitement avec ou sans anesthésie:

Traitement conservateur : pour ongle incarné mineur sans complication. Ce type de traitement permet un soulagement temporaire. Si c’est un premier épisode et causé par une mauvaise coupe, cet option pourrait être la bonne.

Traitement chirurgical : pour ongle incarné récalcitrant avec ou sans complication. Ce traitement est définitif et permanent, c’est-à-dire que la portion d’ongle enlevé ne repousse plus, car la matrice de l’ongle est détruite de façon chimique.

Soin des pieds / Cor et callosités

L’hyperkératose, la corne, les callosités et les cors sont tous des synonymes qui indique un épaississement de l’épiderme. Ces différentes lésions peuvent être circonscrites (rondes, profondes et la plupart du temps douloureuses) ou plutôt diffuse (moins épaisses, étendues sur une plus grande surface et rarement douloureuses). Les endroits de pression sont les sites les plus fréquents de ce problème. Elles peuvent également se retrouver entre deux orteils, c’est communément appelé un œil de perdrix. Les callosités sont le résultat d’un mécanisme de protection secondaire à une pression ou une friction.

Traitement :

Le traitement consiste à réduire les callosités. Le podiatre effectuera un débridement mécanique à l’aide d’un bistouri, ce débridement est sécuritaire et sans douleur. Retirer ces callosités soi-même avec des outils coupants peut empirer ou même créer un nouveau problème.

Pieds diabétiques

Le diabète peut avoir des conséquences jusqu’aux pieds. Parmi ces troubles il peut avoir une diminution de la sensation, une difficulté à différencier le chaud et le froid ainsi des sensations de brûlures ou de fourmillements. Une lésion habituellement sans complication peut s’aggraver rapidement et devenir une plaie complexe à risque d’infection.

Traitement :

Le rôle du podiatre avec les patients diabétiques est d’évaluer l’état vasculaire, neurologique, dermatologique et orthopédique afin de déceler les risques de pathologies et de les prévenir. Le podiatre va établir un plan de traitement ou de prévention, comme par exemple, des soins réguliers aux 3 mois afin d’enlever les callosités et couper les ongles adéquatement ou bien encore, des orthèses plantaires accommodatives afin de répartir la pression de façon optimale. Dans tous les cas, une visite s’impose afin que le podiatre vous informe des répercussions possibles pour vos pieds à vous.

Mycose des ongles/ champignons

La mycose des ongles se caractérise principalement par une décoloration, un épaississement et parfois même une déformation de l’ongle causé par le dermatophyte trichophyton rubrum. Cliniquement, on peut remarquer que les ongles affectés par le champignon ont tendance à être plus épais, jaunes et friables. Cependant, il est important de poser le bon diagnostic, car le psoriasis, l’eczéma et certains médicaments peuvent affecter les ongles. La mycose est habituellement progressive, débute dans un coin et s’étend vers la base de l’ongle. Voici quelques situations propices au développement des champignons sur les ongles :

  • Application de vernis à ongle
  • Ongles trop longs (frottement dans les chaussures)
  • Pied d’athlète récalcitrant (mycose de la peau)
  • Transpiration excessive

Traitement :

Le podiatre vous expliquera les différentes alternatives pour traiter la mycose des ongles. Il existe des traitements topiques (appliqués directement sur l’ongle) ou un traitement oral. Le podiatre peut prescrire quelques médicaments antifongiques, cependant le traitement oral doit être prescrit par un médecin. Le podiatre pourra, suite à son évaluation, vous conseiller la meilleure option de traitement pour vous. Le nombre d’ongle affectés ainsi que la gravité de l’infection (seulement une portion de l’ongle ou l’ongle au complet) seront deux facteurs à considérer dans le choix de traitement.

Oignon

L’oignon, est décrit comme étant une déformation de la première articulation métatarso-phalangienne. L’hallux abducto valgus est le terme médical plus précis et est causé par une hypermobilité articulaire. Il en résulte d’une bosse sur le côté du pied, qui peut parfois être douloureuse. Il est faux de croire que les oignons sont causés par des chaussures à talons hauts ou par des chaussures trop petites, cependant ce sont deux facteurs qui peuvent aggraver la situation. L’hérédité est la cause principale.

Traitement :

Dépendamment de la gravité de la déformation, de vos douleurs ainsi que suite à un examen complet, le podiatre vous proposera le traitement le mieux adapté à votre condition. Il existe deux grandes catégories de traitement, voici un résumé de chacune :

Traitement conservateur : pour ongle incarné mineur sans complication. Ce type de traitement permet un soulagement temporaire. Si c’est un premier épisode et causé par une mauvaise coupe, cet option pourrait être la bonne.

Traitement chirurgical : pour ongle incarné récalcitrant avec ou sans complication. Ce traitement est définitif et permanent, c’est-à-dire que la portion d’ongle enlevé ne repousse plus, car la matrice de l’ongle est détruite de façon chimique.

Névrome de Morton

Le névrome de Morton, se décrit comme étant un épaississement de la paroi d’un nerf qui passe entre les têtes métatarsiennes. Le nerf se retrouve comprimé ou étiré et occasionne de la douleur. Les principaux symptômes reliés au névrome sont une sensation de brûlure sous le devant du pied, des engourdissements aux orteils ou bien encore une sensation de choc électrique. Les débalancements biomécaniques des pieds sont souvent une cause de ce problème et les chaussures trop étroites ou à talon trop hauts empirent les symptômes.

Traitement :

Le podiatre vous expliquera la cause exacte de votre problème et pourra par le fait même vous proposer le meilleur traitement pour votre condition. Voici quelques traitements qui pourraient vous être proposés :

  • Pad rétrocapital (coussin métatarsien) pour espacer les os
  • Laser thérapeutique
  • Infiltration de cortisone
  • Prescription d’orthèses plantaires